Jeunesse comme moteur: éducation pour la résilience climatique en MENA.

Date:

La région MENA est de plus en plus confrontée aux impacts croissants du changement climatique, des défis environnementaux intensifiés aux pressions socio-économiques. Aborder ces problématiques nécessite des stratégies multi-points d’ancrage et de résonance, notamment dans l’éducation et l’autonomisation des jeunes.

Aux Émirats arabes unis, des efforts sont en cours pour relever ces défis de front. La nation s’est engagée dans l’initiative stratégique Émirats arabes unis Net Zéro d’ici 2050, alors que son leadership dans ce domaine ouvre la voie à des approches transformatrices de l’action climatique.

Reconnaissant le besoin pressant de sensibilisation au climat, les Émirats arabes unis, en collaboration avec l’UNESCO et l’UNICEF, ont lancé un cadre national pour renforcer l’éducation climatique. Cette initiative implique la formation de directeurs et d’enseignants, visant à obtenir le statut ‘Green Accredited’ pour de nombreuses écoles.

Ces efforts témoignent d’un engagement à former une génération équipée pour relever les défis environnementaux. Cette initiative résonne avec les efforts mondiaux, y compris ceux du Royaume-Uni et d’autres nations, pour prioriser l’éducation au climat et les compétences vertes en tant que composantes essentielles de leurs stratégies environnementales.

Les principes sous-jacents au Partenariat pour l’éducation verte des Émirats arabes unis convergent avec la recherche et le travail des programmes de compétences du British Council, contribuant à l’objectif mondial partagé de construction de communautés durables.

Le ministère de l’Éducation des Émirats arabes unis fait progresser le rôle de l’éducation dans la lutte contre le changement climatique en élaborant des programmes d’études respectueux de l’environnement, en créant des écoles et en formant des éducateurs pour construire des communautés vertes durables.

Le programme comprend quatre thèmes principaux : Verdir les écoles, Verdir l’apprentissage, Renforcer les compétences et Verdir les communautés, chacun visant des objectifs spécifiques.

Par exemple, dans le cadre de Verdir les écoles, le cadre fourni aidera les écoles et les universités à devenir plus respectueuses de l’environnement et à promouvoir des pratiques durables parmi les étudiants et la communauté élargie.

Dans le segment Verdir l’apprentissage, le ministère de l’Éducation des Émirats arabes unis prévoit de publier des guides pour la création d’activités parascolaires axées sur la durabilité. Cette approche est centrée sur le développement des connaissances, des compétences et des valeurs en matière de développement durable.

Un aspect critique de cette initiative implique des formateurs d’élite dans chaque école, qui formeront des enseignants à travers les Émirats arabes unis. Ce programme complet garantit que les élèves de tous niveaux sont exposés à des concepts de développement durable, renforçant les compétences vertes et la formation aux énergies renouvelables. En ligne avec ces efforts, des ressources fournissant une vaste gamme de matériaux et d’informations, comme le Climate Connection, peuvent aider à intégrer l’éducation au climat dans leurs programmes d’études et à approfondir la compréhension des questions de durabilité parmi les étudiants. Ces ressources sont essentielles pour renforcer le mouvement mondial vers des pratiques éducatives plus durables et résilientes.

Les jeunes aux Émirats arabes unis, tels que Hoor Alrais et Ayshka Najib, illustrent le potentiel transformateur des jeunes dans la promotion de la sensibilisation au climat. Leur évolution, des initiatives locales aux plateformes internationales, souligne le pouvoir de l’engagement des jeunes dans les questions environnementales.

Dans toute la région MENA, les jeunes façonnent activement les politiques et les actions climatiques. Cette tendance était évidente lorsque plus de 40 000 jeunes de 87 pays ont influencé les débats de la COP26 en contribuant à la Lettre mondiale de la jeunesse, une déclaration collective façonnant les discussions climatiques mondiales.

En soutenant ces initiatives pilotées par les jeunes, les organisations jouent un rôle crucial. Le British Council, à travers des programmes comme la Journée de simulation mondiale, s’aligne sur les priorités des Émirats arabes unis, offrant des plateformes et des ressources permettant aux jeunes activistes de s’engager efficacement dans les discussions et processus de formulation des politiques climatiques. Cette synergie entre les efforts nationaux et le soutien international illustre un modèle solide pour l’action climatique et l’autonomisation des jeunes.

Une autre initiative, comme la Simulation climatique mondiale, est un outil éducatif innovant qui offre une expérience réaliste des négociations climatiques, encourageant une action climatique informée et proactive. Il représente le type d’approche avant-gardiste nécessaire dans l’éducation au climat.

Pour garantir l’efficacité de ces initiatives, il est essentiel de se concentrer sur l’amélioration de la formation des éducateurs et l’adoption de nouvelles méthodes d’enseignement pour une communication efficace des problèmes climatiques. Cela comprend la fourniture de ressources et de soutien aux enseignants pour les aider à engager les étudiants dans des discussions et des activités climatiques en toute confiance.

Les défis posés par le changement climatique dans la région nécessitent des réponses urgentes et réalisables. L’approche des Émirats arabes unis en matière d’éducation au climat, axée sur l’équipement des éducateurs et des étudiants des connaissances et compétences nécessaires, est un pas significatif dans cette direction.

Cette approche est étayée par des insights provenant de «Priorités mondiales pour renforcer l’éducation sur le changement climatique et la durabilité en milieu scolaire», qui souligne l’importance de l’intégration des concepts de développement durable à travers divers niveaux éducatifs.

La recherche s’aligne non seulement sur les initiatives des Émirats arabes unis, mais éclaire également les meilleures pratiques mondiales, offrant un cadre complet pour renforcer la culture climatique parmi les jeunes apprenants.

Cette alignement des stratégies éducatives locales et mondiales renforce le potentiel de démarches structurées et étayées par la recherche pour élever de manière significative l’éducation et la réponse au climat dans la région.

Alors que nous assistons à ces progrès aux Émirats arabes unis, il est clair que de tels efforts sont cruciaux pour la région dans son ensemble. Il est impératif que toutes les parties prenantes soutiennent et amplifient ces initiatives, reconnaissant le rôle central des jeunes dans la conduite d’un changement significatif dans l’action climatique.

Cet engagement à autonomiser la prochaine génération est essentiel pour construire un avenir durable et résilient face aux défis environnementaux mondiaux.

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Enhancing the UAE’s Financial and Trade Hub through Payment Development Initiatives – PRWire

PRWire

Enhancing the UAE’s Financial and Trade Hub through Payment Development Initiatives The UAE’s Steering Committee and National SWIFT User Group...

Enhancing the UAE’s Financial and Trade Hub through Payment Development Initiatives appeared first on PRWire Press release Distribution Service.

Rencontre entre Abdullah bin Zayed et Ministre de la Défense slovaque

...full and speedy recovery of Robert Fico, Prime Minister of Slovakia. The UAE top diplomat and Kaliňák reviewed the bilateral cooperation between...

“VML brille aux Awards Sannis 2024”

...Bogotá, Buenos Aires, Santiago, and Dubai....

Première bravoure à Zurich.

...These are of course many plus points for a spot. One from Dubai appeared twice, but both times not in daylight,...