L’équipe humanitaire des EAU soutient les réfugiés et locaux tchadiens.

0
9

Amdjarass: Les Émirats arabes unis (EAU) ont lancé un programme de Ramadan à Amdjarass, Tchad, pour aider les réfugiés soudanais et la population locale. Le programme en cours, dirigé par l’équipe humanitaire des EAU, est une réponse directe à l’appel à l’aide humanitaire urgente du leadership et au soutien aux groupes vulnérables.
L’équipe, composée du Croissant-Rouge des Émirats, de la Fondation Charitable et Humanitaire Zayed bin Sultan Al Nahyan et de la Fondation Khalifa bin Zayed Al Nahyan, travaille en étroite collaboration avec le Bureau de Coordination de l’Aide des EAU au Tchad. Leurs efforts sont axés sur la distribution des rations de Ramadan essentielles et l’évaluation des besoins des habitants des villages et des villes voisines pour fournir une aide humanitaire nécessaire.
Dans le cadre de la campagne, 6 000 paniers alimentaires et 500 sacs de secours, ainsi que des fournitures de survie, ont été distribués dans différentes communautés à Amdjarass. Les paniers de Ramadan sont remplis d’articles alimentaires essentiels tels que du riz, de la farine, du sucre, des huiles, des céréales, du lait pour bébé et des dattes. En revanche, les sacs de secours contiennent des ustensiles de cuisine, de l’équipement ménager et des tapis, répondant aux besoins de base des familles pendant le mois sacré.
Mohammed Idris, directeur de la municipalité d’Amdjarass, a salué les efforts humanitaires continus des EAU. Il a souligné que la distribution de paniers alimentaires et de fournitures de secours dans les villages défavorisés réduit considérablement les difficultés rencontrées par les familles dans le besoin.
De plus, le Dr Salem Al Ameri, responsable de l’Hôpital de Campagne des EAU au Tchad, a partagé des informations sur l’impact de l’hôpital depuis sa création le 9 juillet 2023. Ayant traité environ 20 000 patients, y compris des réfugiés soudanais et des membres de la communauté locale, l’hôpital fournit une gamme de services médicaux, de chirurgies simples à complexes.
Le Dr Al Ameri a également noté que l’hôpital continuerait à fonctionner pendant le Ramadan pour offrir une assistance médicale à ceux affectés par la situation en cours au Soudan, soutenant ainsi le Tchad dans la résolution des défis humanitaires suscités par l’afflux de réfugiés.