Les Émirats arabes unis offrent 10 millions USD à l’OMC.

0
9

Les Emirats Arabes Unis contribuent à hauteur de 10 millions de dollars à trois fonds fiduciaires de l’OMC : le Mécanisme de financement des pêches, le Cadre intégré renforcé (EIF) et le Fonds pour les exportatrices dans l’économie numérique (WEIDE) au profit des pays en développement et des pays les moins avancés. Sheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ministre des Affaires étrangères des EAU, a annoncé la donation le 24 février alors que la 13e Conférence ministérielle se tient à Abou Dhabi.

Saluant la contribution des EAU, la DG Okonjo-Iweala a déclaré : “Je suis profondément reconnaissante pour la généreuse contribution de 10 millions de dollars des Émirats Arabes Unis au Mécanisme de financement des pêches, au Fonds fiduciaire EIF pour les PMA et au Fonds pour les exportatrices dans l’économie numérique, qui souligne leur engagement inébranlable à favoriser un commerce durable et inclusif. Cette donation opportune renforce non seulement nos efforts collectifs pour améliorer la durabilité des pêches, faciliter le commerce pour les pays les moins avancés et autonomiser les femmes entrepreneures, mais elle illustre également le rôle pivot des EAU en tant qu’hôtes de la CM13, où de telles initiatives peuvent s’épanouir et avoir un impact tangible à l’échelle mondiale.”

Sheikh Abdullah a déclaré : “Je suis heureux d’annoncer que les Émirats Arabes Unis fournissent une subvention de 10 millions de dollars pour soutenir les fonds de l’OMC, notamment le Mécanisme de financement des pêches, le Cadre intégré renforcé et le Fonds pour les exportatrices dans l’économie numérique qui sera lancé lors de la conférence.” Son message vidéo complet est accessible ici.

Le Mécanisme de financement des pêches vise à aider les membres en développement et les PMA à mettre en œuvre l’Accord sur les subventions à la pêche grâce à une assistance technique ciblée et au renforcement des capacités. Le Fonds fiduciaire EIF vise à permettre aux pays les moins avancés de renforcer leurs capacités pour participer et bénéficier des opportunités commerciales internationales. Le Fonds pour les exportatrices dans l’économie numérique (WEIDE), qui sera lancé le 25 février, aidera les entreprises dirigées par des femmes et les entrepreneures dans les pays en développement et les pays les moins avancés à adopter les technologies numériques et à développer la présence en ligne de leurs entreprises.