Les employés peuvent-ils être payés pour les heures supplémentaires pendant le Ramadan aux EAU?

0
7

Si un employé occupe un poste de manager ou de superviseur, il ou elle peut ne pas avoir droit à une rémunération pour les heures supplémentaires.

Question : Est-ce que je peux gagner des heures supplémentaires en travaillant plus que les heures normales de travail pendant le Ramadan dans une entreprise du continent ? Comment cela fonctionne-t-il ?

Réponse : Conformément au Décret fédéral n° 33 de 2021 sur la Réglementation des Relations de Travail et à la Résolution du Cabinet n° 1 de 2022 sur la Mise en Œuvre du Décret fédéral n° 33 de 2021 relatif à la Réglementation des Relations de Travail, les réglementations régissant les heures supplémentaires pendant le Ramadan dans les entreprises du continent s’appliquent.

Un employé aux EAU a droit à une réduction de deux heures de ses heures normales de travail pendant le mois de Ramadan. Cette réglementation est stipulée dans l’Article 17(4) de la Loi sur l’Emploi et l’Article 15(2) de la Résolution du Cabinet n° 1 de 2022, qui spécifie que “les heures normales de travail seront réduites de deux heures pendant le mois sacré de Ramadan.”

De plus, selon l’Article 19 de la Loi sur l’Emploi :
1. Les employeurs peuvent demander aux employés de travailler des heures supplémentaires, ne dépassant pas deux heures par jour, sous réserve des procédures et des conditions spécifiées par les Règlements Exécutifs. Cependant, le total des heures de travail ne doit pas dépasser 144 heures sur trois semaines.
2. Si les circonstances de travail nécessitent que les employés travaillent au-delà des heures normales, il s’agit d’heures supplémentaires. Les employés ont droit à leur salaire de base pour les heures normales plus un supplément d’au moins 25% de ce salaire.
3. Si les employés travaillent des heures supplémentaires entre 22h et 4h du matin, ils doivent recevoir leur salaire de base pour les heures normales plus un supplément d’au moins 50% de ce salaire. Cela ne s’applique pas aux travailleurs en rotation.
4. Si les employés travaillent le jour de repos qui leur est attribué, ils doivent soit recevoir un jour de repos de remplacement, soit être payés leur salaire de base pour les heures normales plus un supplément d’au moins 50% du salaire.
5. Les employés ne peuvent être contraints de travailler plus de deux jours de repos consécutifs, sauf pour les employés quotidiens.

De plus, si un employé occupe un poste de manager ou de superviseur, il ou elle peut ne pas avoir droit à une rémunération pour les heures supplémentaires. Cela est conforme à l’Article 15(4) (b) de la Résolution du Cabinet n° 1 de 2022, qui stipule que “Les catégories suivantes sont exemptées des dispositions relatives aux heures de travail maximales : b. Les personnes occupant des postes de supervision si de tels postes leur confèrent les pouvoirs de l’employeur.”

Selon les dispositions de la loi mentionnée précédemment, les employés peuvent effectivement avoir droit au paiement des heures supplémentaires s’ils travaillent au-delà des heures de travail spécifiées pour la période du Ramadan. Cependant, il est important de noter que la décision d’assigner des heures supplémentaires relève finalement de l’employeur, et qu’ils ont discrétion en la matière.