Progrès vers l’exploitation commerciale de l’unité finale d’une centrale nucléaire coréenne aux EAU

0
15

Le quatrième et dernier réacteur de la centrale nucléaire de Barakah, construite par la Corée du Sud aux Émirats arabes unis (EAU), a démarré, annonçant ainsi le début de son exploitation commerciale, a déclaré vendredi la société publique sud-coréenne d’électricité.

Le réacteur de l’unité 4 a commencé à produire de la chaleur grâce à la fission nucléaire, utilisée pour générer de l’électricité, de manière stable, son exploitation commerciale étant prévue pour le premier semestre de l’année, selon la Korea Electric Power Corp. (KEPCO).

Il s’agit du dernier des quatre réacteurs nucléaires construits à Barakah, à 270 kilomètres à l’ouest d’Abou Dabi, dans le cadre d’un contrat de 20 milliards de dollars remporté par un consortium dirigé par KEPCO en 2009. Le projet a marqué la première exportation par la Corée du Sud d’une centrale électrique atomique commerciale de fabrication nationale.

La première unité de Barakah a commencé son exploitation commerciale en avril 2021, la deuxième en mars 2022 et la troisième en février 2023.

La centrale est la première centrale nucléaire multi-unités opérationnelle dans la région arabe, utilisant quatre réacteurs à eau pressurisée APR-1400 capables de produire jusqu’à 1 400 mégawatts d’électricité propre.