Réaction de l’ACC sur la 13ème Conférence ministérielle de l’OMC à Abu Dhabi

0
10

Le 4 mars 2024, le directeur du commerce international et de la chaîne d’approvisionnement du Conseil américain de la chimie (ACC), Jason Bernstein, a publié une déclaration en réponse aux résultats de la Treizième Session de la Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui s’est déroulée du 26 février au 1er mars à Abu Dhabi.

L’ACC et ses membres saluent l’OMC pour sa promotion d’une approche constructive et facilitatrice du commerce concernant les questions de commerce et d’environnement (T&E) lors de cette conférence ministérielle. À Abu Dhabi, nous avons eu l’occasion de discuter directement avec les délégués des pays de l’OMC, les membres du Secrétariat et les dirigeants impliqués dans les principales discussions sur le T&E, notamment le Dialogue sur la pollution plastique et les Discussions structurées sur la durabilité du commerce et de l’environnement (TESSD). Nous saluons les déclarations de ces groupes et sommes impatients de continuer à travailler ensemble pour définir un programme d’action visant à faciliter le commerce et l’investissement dans des modèles économiques (gestion des déchets) qui apportent des solutions environnementales et une croissance économique.

“Nous sommes également heureux de voir que ce Ministériel reconnaît l’importance de la coopération réglementaire pour éviter et réduire les obstacles inutiles au commerce. De tels obstacles entravent à la fois la compétitivité et la résilience des chaînes d’approvisionnement des États-Unis et à l’échelle internationale.

“Nous saluons également la prolongation du moratoire sur les droits de douane pour le commerce électronique. Le commerce numérique basé sur la libre circulation des données à travers les frontières est essentiel pour les fabricants de produits chimiques, ainsi que pour la fabrication avancée nécessaire pour lutter contre le changement climatique, améliorer la durabilité environnementale et renforcer les industries en aval que la chimie soutient.”