La Guinée va construire une deuxième raffinerie d’alumine.

0
5

Le projet de bauxite de Sangaredi dans la région de Bokai en Guinée. La Guinée a signé un accord préliminaire avec Emirates Global Aluminium (EGA) pour construire la deuxième raffinerie d’alumine du pays. Estimé à 4 milliards de dollars américains, le projet vise à valoriser les vastes ressources de bauxite de la Guinée. EGA, par le biais de sa filiale Guinea Alumina Corporation (GAC), prévoit de terminer la raffinerie d’une capacité de 2 millions de tonnes d’ici 2026, avec une production annuelle initiale de 1,2 million de tonnes. En tant que premier producteur africain de bauxite, la Guinée cherche à transformer ce minerai en alumine, un produit plus lucratif, pour stimuler la croissance économique. La nouvelle raffinerie viendra compléter la raffinerie Friguia existante, détenue par la société russe Rusal, et s’inscrit dans la stratégie de la Guinée visant à encourager les sociétés minières à investir dans le traitement local.