Les Emiratis se battent pour préserver l’art de la broderie.

0
4

Bien loin des tours étincelantes de Dubaï, les doigts teints de henné de Mariam al-Kalbani tissent des fils aux couleurs vives dans une habileté qu’elle espère que les jeunes femmes émiraties qui la regardent pourront préserver pour l’avenir. L’art de tisser à la main des rubans brillants pour orner les vêtements traditionnels et les sacs s’appelle Al Talli et figure sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.